La forme, le formier

Mais en fait, c’est quoi une forme? 

C’est une pièce de bois (ou de plastique recyclé) représentant le volume de la chaussure souhaitée. Elle correspond au volume du pied stylisé avec comme contrainte principale « le bon chaussant ». 

La forme  peut être de différents aspects : bout pointu, rond ou carré et correspondre à des hauteurs de talon pouvant parfois atteindre des sommets.

Le formier donnant forme à l'une de nos boots.

Petit retour en arrière pour la petite histoire…

Il n’y a pas si longtemps encore, c’était la même forme pied droit/pied gauche qui servait à confectionner une paire de chaussure. Mais vu que chaque individu est unique, tout comme ses 2 pieds qui ne sont pas identiques ni en longueur, ni en largueur, ni en grosseur, sont enfin apparues au XIXème siècle,  les formes différenciées pied droit et pied gauche Espérons juste que l’uniformisation de notre métier et la recherche d’optimisation industrielle ne nous y ramènent pas. ☺

Et c’est quoi un formier au juste ?

Véritable artiste à la croisée des chemins entre sculpteur et podologue, le formier est pourvu de grandes aptitudes manuelles et maîtrise parfaitement l’anatomie du pied, tout comme l’ensemble des différentes techniques de fabrication. Il sait non seulement concilier les contraintes techniques de son métier avec les exigences de style, mais il a aussi du goût, l’oeil affuté, le geste précis, et une grande faculté d’écoute et d’interprétation.

Que de connaissances et de savoirs-faire pour qu’à partir d’un simple bout de matière brute, la vision du styliste et les besoins infiniment plus terre à terre du pied parviennent à se matérialiser à travers une forme aux lignes parfaitement équilibrées.

Un formier analysant la forme qui servira à la réalisation de nos boots.

L’atelier du formier

L’atelier du formier, c’est un antre, un lieu un peu à part où le temps passé à réfléchir, ciseler, modeler, poncer est comme inscrit sur ses murs. Quand on entre au sein du sein (car c’est bien ici que tout prend “forme”), il y a cette odeur de mélange de bois et de colle, puis la vision étrange de cette couche de sciure blanchâtre qui recouvre toutes les surfaces.  Mais il y a aussi ce mélange d’ancien et de moderne entre les outils simples et rudimentaires : la râpe, le papier de verre, le fameux Jack qui remplace l’étau et permettant de travailler les mains libres, et les tours numériques servant à reproduire les formes en série. 

Les outils indispensables à la confection de la forme des boots Oodoo.

Un métier en voie de disparition

Il y a pas mal d’années déjà, chaque usine avait son formier maison. Puis ce métier s’est externalisé. Au début des années 2000, la France comptait environ 4 entreprises de formes, chacune employant plusieurs formiers. Aujourd’hui elles ont toutes disparues… Ne reste que l’Italie et l’Espagne qui ont su garder ces métiers d’art à un niveau élevé.  Ouf on est sauvés ! Au moins 10 ans de pratique sont nécessaires pour commencer à maîtriser les bases de cet art… avis aux amateurs…

Voilà, vous savez maintenant pourquoi chez Oodoo on attache une importance toute particulière à la forme. En 1er lieu pour garantir la qualité de chaussant et le bien être, mais également pour que ce métier perdure et, on l’avoue aussi, pour rendre aussi hommage à Alain Lagré, le père de Billy, qui fut formier en son temps et qui a su lui transmettre sa passion pour ce métier. 

Nos autres articles

ICON FREE RETURN

éCHANGE
GRATUIT

ICON SECURED PAYMENT

PAIEMENT
SÉCURISÉ

ICON SATISFIED

SATISFAIT OU
REMBOURSÉ

ICON ECOFRIENDLY

ECO
FRIENDLY

Testé
5000 KM

    Mon panier
    Votre panier est videRetour boutique
      Calculer le transport
      Appliquer le code promo